Le cas spécifique de la vidéosurveillance dans les parkings

Vous souhaitez installer un système de vidéosurveillance de parking dans votre entreprise afin de surveiller les entrées et sorties, et assurer ainsi une sécurité maximale à vos salariés ? Vous vous demandez quelles sont les démarches à effectuer avant d’installer vos caméras de surveillance ? Tout va dépendre de la nature du lieu d’implantation de votre parking…Explications.

Si votre parking n’est pas ouvert au public

L’utilisation de votre parking est réservée uniquement aux salariés de votre entreprise ? Votre parking n’est pas soumis à la Loi Pasqua du 21 janvier 1995 et donc :

  •  Vous êtes dispensé de demande d’autorisation préfectorale avant d’installer votre vidéosurveillance de parking.
  •  Vous n’êtes pas tenus de faire une déclaration à la CNIL.

Mais attention, votre installation ne doit en aucun cas filmer la voie publique et ne vous dispense pas de l’obligation d’informer vos salariés de la mise en place de la vidéosurveillance dans votre parking comme le stipule le Code du Travail.

Vidéosurveillance pour parking ouvert au public

Le public peut accéder à votre parking (clients, visiteurs) ? Dans ce cas, vous êtes dans le cadre d’une installation dans un lieu public et vous devez vous conformer à la loi Pasqua et déclarer auprès de la préfecture votre système de vidéosurveillance de parking en précisant :

  •  Le nombre de caméras prévus
  •  Le type de caméra envisagé (caméra de surveillance infrarouge, caméras wi-fi etc)
  •  Les zones filmées
  •  La durée des enregistrements quotidiens

Pour plus de détails, il est conseillé de vous tourner vers les professionnels de la vidéosurveillance qui sauront vous éclairer au cas par cas sur la législation, qui peut être complexe et subtile dans le cas d’une installation dans un parking.