Le dico de la surveillance vidéo

Analogique :

analogique
Pour la surveillance vidéo quand on parle de système analogique, on parle d’une vidéo représentant l’information comme un flux continu de données analogiques. Ce flux, basé sur le principe du balayage, est destiné à être affiché sur un écran de télévision. Il existe plusieurs normes pour la vidéo analogique. Les trois principales sont : PAL, NTSC, SECAM.

Bande passante :

La bande passante correspond à la capacité d’un réseau à transmettre des informations (c’est un débit d’informations). Elle se mesure en bits par seconde. Plus la capacité de la bande passante est grande, plus la quantité d’informations transmises par seconde est grande et par conséquent plus les données sont chargées rapidement. Il est essentiel dans le cadre d’une surveillance vidéo que la bande passante soit importante sans quoi la vidéo est saccadée et n’est pas tout à fait en temps réel.

Coaxial :

Un câble coaxial est utilisé en surveillance vidéo pour les branchements entre les différents éléments si le réseau n’est pas connecté en Wi-Fi. Il est constitué d’une âme en cuivre séparée d’une tresse par une épaisse couche d’isolant. En englobant l’âme, la tresse joue un rôle d’atténuant pour les interférences extérieures. En comparaison d’une paire torsadée, ce câble présente un meilleur rapport signal/bruit. C’est pourquoi il est utilisé pour des connexions réseaux à plus fort débit ou à des portées plus importantes.

Définition :

La définition est un terme employé en matière de surveillance vidéo pour parler de la qualité de la vidéo. C’est la quantité d’informations contenue dans une image. Elle s’exprime en points discernables horizontalement et verticalement sur l’écran et est proportionnelle à la largeur de la bande du signal vidéo.

FTP ou File Transfer Protocol :

C’est un protocole de communication destiné à l’échange informatique de fichiers sur un réseau TCP/IP. Il peut héberger des fichiers tels que des images de surveillance vidéo qui sont de ce fait accessibles à distance. Il autorise également la copie de fichier d’un ordinateur à un autre du même réseau, il permet d’alimenter un site web, ou encore de supprimer ou de modifier des fichiers sur un ordinateur distant.

Identification (ID) :

En matière de surveillance video, l’identification est un nombre ou un nom présent dans le signal vidéo et permettant d’identifier ce film. Elle peut être visible ou invisible.

Quadravision :

multivision
La quadravision est un procédé utilisé en télésurveillance. Ce dispositif utilise des techniques digitales pour condenser 4 images complètes sur l’écran d’un seul moniteur. De cette façon, vous pouvez avoir une vision simultanée des vidéos de plusieurs caméras.

Réseau TCP/IP ou Transmission Control Protocol/Internet Protocol.

C’est un protocole utilisé sur Internet pour transmettre des données entre deux appareils. Le protocole de transport (TCP) prend à sa charge l’ouverture et le contrôle de la liaison entre deux ordinateurs, un appareil et un ordinateur…. Puis le protocole d’adressage (IP) assure le routage des paquets de données. Il faut voir cela comme un langage universel permettant à deux machines de communiquer entre elles quel que soit leur système d’exploitation. Le réseau TCP/IP est utilisé en surveillance vidéo pour les échanges de données entre les caméras et un ordinateur, un routeur…

Surveillance vidéo en temps réel :

Elle correspond à une prise d’images rapide par une caméra (25 images par secondes). Ces images sont au format Jpeg. Elles sont ensuite assemblées par un logiciel et transformées en vidéo au format AVI et disponibles instantanément sur un serveur FTP. Par le biais d’une connexion internet, il est possible de regarder cette vidéo en temps réel.

Si vous êtes intéressé par la surveillance vidéo, qu’elle soit en temps réel ou non, pensez à réaliser plusieurs demandes de devis gratuits. De cette manière, vous pouvez comparer les systèmes proposés, la matériel, les tarifs, les prestations de services associés (installation, maintenance…).