L’installation d’un système vidéosurveillance

voleurL’installation d’un système de vidéosurveillance se base sur 3 étapes fondamentales : la réception, la gestion et la visualisation des images et ce quel que soit le système que vous choisissez (analogique, numérique, IP…). Cette installation peut être réalisée par un professionnel, généralement le fournisseur qui vous a vendu le matériel, ou bien vous pouvez installer votre système vous-même. Toutefois, il est recommandé de confier cette tâche à un spécialiste, vous avez de cette manière une garantie quant à la qualité de l’installation, de la configuration et au fait que votre système de vidéosurveillance est tout de suite opérationnel.

Quel que soit votre choix, installateur professionnel ou pas, voici un aperçu des étapes nécessaires à sa mise en place et des choix que vous devez faire en amont.

 

Système de vidéosurveillance, le préambule à toute installation

Avant toute installation, il convient de réaliser une étude des besoins afin que le système choisi corresponde à vos besoins. C’est lors de cette étude, réalisée par un expert, que plusieurs éléments doivent être déterminés :

  • Zones stratégiques à surveiller,
  • Type de caméras à installer,
  • Positionnement des caméras (étape essentielle pour des caméras sur un réseau câblé),
  • Emplacement de la régie vidéo ou poste de contrôle…

Cette étude est indispensable avant toute installation de système de surveillance. Elle évite les mauvaises surprises. Pour trouver un spécialiste, n’hésitez pas à réaliser plusieurs demandes de devis. De cette façon, vous pouvez avoir plusieurs avis d’experts et comparer les offres.

Les différentes architectures d’une installation

Pour un système de vidéosurveillance, vous avez deux possibilités : l’installation en circuit fermé ou en circuit ouvert.

Caméra de surveillanceLe principe d’un système en circuit fermé, appelé aussi CCTV (Closed Circuit Television) est de relier sur le même réseau interne à une structure (entreprise, établissement…) des caméras, un ou plusieurs moniteurs et éventuellement un enregistreur. Ce type d’installation est valable pour les professionnels ne souhaitant pas diffuser en temps réel les images en dehors de l’entreprise à l’inverse de la visualisation à distance. Le CCTV est, historiquement, le premier système de vidéosurveillance mais il s’est bien amélioré depuis avec l’utilisation de matériels de plus en plus complexes : caméras en couleur, enregistreur DVD…

A l’inverse, un système en circuit ouvert ou OCCTV est un système connecté à un réseau extérieur : internet. Ce procédé permet l’accès à de nombreuses fonctionnalités : surveillance de locaux à distance, télésurveillance, surveillance multi-sites… Ce type d’installation a vu le jour avec le développement d’internet et notamment du haut débit. Il connaît encore des évolutions avec l’arrivée des smartphones, de la fibre optique…

Les éléments matériels à installer pour votre système de surveillance vidéo

Celui-ci doit comprendre au minimum :

  • Une ou plusieurs caméras couvrant les zones que vous souhaitez surveiller,
  • Un appareil de gestion des images : ordinateur, commutateur, logiciel…
  • Un moniteur pour la visualisation des images.

Vous pouvez également ajouter un appareil d’enregistrement tel qu’un magnétoscope ou un enregistreur numérique et remplacer le moniteur par l’écran d’un ordinateur ou d’un Smartphone. Les possibilités sont nombreuses, c’est pourquoi il est recommandé de demander conseil à son fournisseur ou à des prestataires en vidéosurveillance.

D’un point de vue technique, pour installer vos caméras IP vous devez :

  • donner une adresse IP à la caméra ou au serveur de caméra,
  • assurer la configuration des caméras depuis un navigateur car elle doit se faire en HTTP. La caméra est comme tout serveur internet, on s’y connecte via un ordinateur et on la configure grâce aux différents menus disponibles.

Une fois tous les éléments connectés et les configurations correctement effectuées, votre système de surveillance est prêt à fonctionner !

Commencez dès maintenant votre demande de devis.